Arrêt sympathique dans une piscine naturelle pour message remerciement pour cadeau naissance snorkelling dans une eau peu profonde, pendant quon nous prépare le repas composé de langoustes cuites au barbecue à même le catamaran.
En route nous nous arrêtons pour visiter une cascade ou de nombreux bateaux se disputent la place, puis destination finale : lIle au Cerf.
Nous enfilons nos maillots de bain et nous nous dirigeons vers la plage où nous nous installons sur des chaises longues, le jardinier voyant nos teints blafards, nous met en garde sur les rayons solaires, nos regards se tournent vers le zénith, il ne fait.Nous profitons le reste de la semaine des infrastructures de lhôtel, la piscine est magnifique quand on sy baigne on dirait que la mer est dans son prolongement.Devant le miroir de la salle de bain je lâche un cri, jai du mal à ouvrir les yeux, je suis boursoufflée et cramoisie, jai mis tellement de crème apaisante que je ressemblais à une statue de cire.Rendez-vous devant lhôtel on vient nous chercher avec un mini bus, direction Trou dEau Douce, nous embarquons sur un énorme catamaran, le ciel est sombre, nous néchapperons pas à laverse tropicale, on se réfugie à lintérieur du bateau pendant un court laps de temps, retour.Les mauriciens sont des gens charmants.Cest tout simplement magnifique nous passons le reste de la journée en baignade dans cette eau translucide, visite de petits étals de souvenirs non loin de là, achat de Dodo symbole de lIle et autres babioles pour la famille et les amis.Nous sommes à Chamarel, la terre aux 7 couleurs, cest beau, nous faisons le tour de la butte afin de tout voir, dans le parc quelques grosses tortues se trainent dans un minuscule enclos.Sur le chemin du retour nous faisons un petit détour par La Gaulette et Case Noyale doù nous pouvons admirer le rocher du Bénitier.A notre retour notre homme de chambre avait décoré le lit dun "bon anniversaire de mariage" avec une multitude de pétales de fleurs.Un nouveau défi soffre à moi : le ski nautique (inclus dans le forfait du séjour apprentissage sur la plage, je chausse les skis et hop cest parti, le premier essai nest pas concluant je sors à peine de leau, chacune de mes jambes.Des filaos à peine dérangés par le vent, leurs branches alourdies par de mini pommes de pin, japprendrais plus tard quen fait se sont leurs fruits, bordent le rivage.Sur la route nous apercevons de nombreux temples hindous, nous passons la montagne au sommet nous faisons un arrêt au point de vue pour admirer les alentours et cueillir les minis grenades que nous dégustons goulument, nous poursuivons par Curepipe, où nous pouvons contempler Trou.Notre chambre est prête, nos bagages y sont déjà, elle est agréable avec une vue mer à peine cachée par quelques branches de filaos et des cocotiers.Le lendemain matin, réveil douloureux, le premier coup de soleil se fait sentir.Le lendemain un taxi que nous avons réservé, nous cherche pour une visite de lile.Merci à toi Arooshen, tu étais aux petits soins pour nous et si prévenant.Je crois que nous y sommes.


[L_RANDNUM-10-999]