La peur «de la mort et de l'oubli» auchan cadeau personnalisé fut «un moteur essentiel de son activité littéraire» And.
André Daspre montre que Roger Martin du Gard a choisi de montrer «le Patron à travers des images récurrentes, tantôt comme un terrien puissant, un ruminant prêt à foncer, tantôt comme un prophète lyrique et inspiré.
Elle semble personnifier «un idéal féminin cher à l'auteur» : noble dans ses principes, ouverte et tolérante, mère aimante, épouse d'une fidélité à toute épreuve.
L'Été 1914 et l' Épilogue sont consacrés à la Grande Guerre, à son déclenchement comme à ses conséquences tragiques.Jacques, près de s'ouvrir à Antoine, se rétracte en apprenant qu'il a lu le cahier gris, et refuse de demander pardon à leur père.Tous les personnages en effet, principaux comme secondaires, écrivent des lettres, simplement mentionnées ou reproduites, d'un style adapté à leur niveau d'instruction, à leur personnalité et aux circonstances (Jacques, Daniel, Antoine, Thérèse, Jérôme, ou même des personnages historiques comme Gustave Hervé et Mussolini, mais aussi.Jacques à Genève, entre une séance de pose pour son ami peintre Paterson, un entretien avec Meynestrel dit «le Pilote leader révolutionnaire qui forme avec la soumise Alfreda un couple étrange et une réunion de militants au «Local».Mais il a mis tout le personnel sur le qui-vive, fait changer les draps, les vêtements.Meynestrel, qui n'y croit pas mais y voit une issue à son propre désespoir, trouve un avion qu'il pilote.Lui est parti pour une mission désespérée dont il savait qu'il ne reviendrait pas, elle s'est bâti une vie cadeau 10 euro man autour de son souvenir idéalisé : «en vérité quelle autre issue imaginer à l'aventure de ces deux "coincés"?Le 22 janvier, selon un communiqué du ministère de la justice, une trentaine détablissements pénitenciers (sur 188) étaient totalement bloqués par les gardiens en grève.Ayant échappé de justesse à une arrestation, Jacques passe une nuit sur le port avec des clochards, tandis que Daniel découvre l'amour entre les bras d'une fille de petite vertu.Antoine a été frappé de lire dans son regard d'enfant « une vie intérieure déjà si intense, une telle détresse dans une telle solitude Th 40 ».Pissarro, Paysage de l'Oise (1872).
Lisbeth Frühling est le premier amour de Jacques.
Puis elle s'attache à la mère et, follement, à l'enfant, partageant leur vie, leur chambre où trône le portrait de Jacques : «Nigrette» est devenue «tante Gi moins prude mais aussi pieuse et dévouée que Mademoiselle.



XVI, «Journal d'Antoine - novembre vol.


[L_RANDNUM-10-999]